Newsletter
Carrière

Une douane durable et une logistique verte / Sustainable customs and green logistics

22 novembre 2020 0Non classé

Douane / Sécurité / Protection

La douane est une institution chargée de percevoir les droits et taxes sur les produits franchissant les frontières et doit en même temps effectuer un contrôle pour savoir s’ils sont conformes ou non aux normes légales.

S’il est clair que l’économie et la taxe sont les points favoris de la douane, cette entité intervient également dans d’autres domaines de prestations sociales que la taxe. En raison de sa position stratégique aux frontières, la douane doit intercepter tous les produits impropres à la consommation humaine, les armes et explosifs interdits, les déchets toxiques, les articles pornographiques, les stupéfiants et autres marchandises dont l’importation serait envisagée. préjudiciable aux dispositions légales et administratives. À la lumière de cette liste, il est clair que les autres tâches de la douane concernent à la fois la santé et la sécurité publique. Et grâce à la création d’une cellule de surveillance au sein de la douane, qui lui donne les moyens de lutter plus efficacement contre tous les fléaux modernes qui menacent la population.

Des douanes durables
La douane est un acteur particulièrement impliqué dans la protection de l’environnement. »Forte de la variété de ses missions, la douane joue un rôle de protection de l’environnement, notamment auprès de certains ministères (agriculture, environnement, etc…). Il surveille et protège notre territoire des menaces pour l’environnement. Il s’engage également sur des modes de transport alternatifs, accompagnant les entreprises dans l’utilisation de procédures «vertes»: fluvial, maritime et ferroviaire.

La douane intervient à travers un grand nombre d’autres missions, comme la protection des espèces menacées d’extinction dont elle est responsable, pour contrôler le commerce et la contrebande d’espèces animales et végétales menacées d’extinction. Dans le domaine des déchets, la douane surveille les mouvements transfrontaliers afin d’appréhender les pratiques illégales et dangereuses. La douane est également l’administration en charge de la lutte contre la pollution maritime.

La douane s’engage pour la protection de l’environnement, au quotidien, à travers des actions en faveur de l’achat de véhicules neufs, hybrides voire électriques et la réduction de la consommation de papier ou de fluides énergétiques. Par ces différents points avancés plus haut, la douane constitue un acteur particulièrement impliqué en matière de protection de l’environnement.

Mission douanière de protection de l’environnement / Marchandises interdites et contrôlées 
Avant d’importer des marchandises dans un pays quelconque, les importateurs devraient consulter la liste des produits pour s’assurer que les produits ne sont pas interdits ou contrôlés. Les produits listés comme «interdits» sont interdits par la loi d’entrer dans le pays de destination. Les produits répertoriés comme «contrôlés» nécessiteraient des permis spéciaux ou des licences d’un organisme gouvernemental avant que ces produits soient autorisés à entrer dans le pays de destination.
Tous les pays, tous les gouvernements du monde ainsi que les douanes ainsi que les institutions internationales de contrôle (inspection, vérification, essais et certification), analysent le risque de toutes les transactions relatives aux marchandises à importer et effectuent des vérifications sélectives sur cette base concernant la nature des marchandises.

Logistique verte
Avec la conscience écologique qui en résulte, le concept de logistique durable ou de logistique verte. Réduire l’empreinte environnementale d’un produit tout au long de son cycle de vie.
Cette approche s’applique à de nombreuses étapes de la chaîne d’approvisionnement. Par exemple:
– conception d’emballage
– transport: intérêt écologique du rail et du maritime par rapport au transport routier
– Conception de l’entrepôt selon les normes
– Logistique des retours pour assurer le recyclage des produits
– etc.
Il s’agit donc d’avoir une réflexion environnementale du berceau à la tombe, de l’extraction des matières premières au démantèlement et au recyclage en fin de vie.
Cette préoccupation est également motivée par les principaux facteurs suivants:

.Le respect des réglementations gouvernementales de plus en plus strictes en matière d’environnement;
. Augmentation des coûts logistiques;
L’accès au marché devient restreint dans le cas où l’entreprise ne passe pas au vert;
.Améliorer l’image de l’entreprise et obtenir un avantage concurrentiel.

————————————————————-

 

Customs / Security / Protection
Customs is an institution responsible for collecting duties and taxes on products crossing borders and at the same time must carry out checks to determine whether or not they comply with legal standards.

If it is clear that the economy and the tax are the favorite points of the customs, this entity also intervenes in other areas of social benefits than the tax. Due to its strategic position at the borders, Customs must intercept all products unfit for human consumption, prohibited weapons and explosives, toxic waste, pornographic articles, narcotics and other goods which may be considered for import. prejudicial to legal and administrative provisions. In light of this list, it is clear that the other customs duties concern both health and public safety. And thanks to the creation of a surveillance cell within the customs, which gives it the means to fight more effectively against all the modern scourges which threaten the population.

Sustainable customs
Customs is an actor particularly involved in the protection of the environment. »Backed by the variety of its missions, customs play a role in protecting the environment, particularly with certain ministries (agriculture, environment, etc.). It monitors and protects our territory from threats to the environment. It is also committed to alternative modes of transport, supporting companies in the use of “green” procedures: river, sea and rail.

Customs intervenes through a large number of other missions, such as the protection of endangered species for which it is responsible, to control the trade and smuggling of endangered animal and plant species. In the field of waste, customs monitors cross-border movements in order to apprehend illegal and dangerous practices. Customs is also the administration in charge of the fight against maritime pollution.

Customs is committed to protecting the environment on a daily basis through actions in favor of the purchase of new, hybrid or even electric vehicles and the reduction of the consumption of paper or energy fluids. Through these various points put forward above, Customs is an actor particularly involved in environmental protection.

Customs mission of environmental protection / Prohibited and controlled goods
Before importing goods into any country, importers should consult the product list to ensure that the products are not banned or controlled. Products listed as « prohibited » are prohibited by law from entering the country of destination. Products listed as « controlled » would require special permits or licenses from a government agency before those products are allowed to enter the country of destination.
All countries, governments of the world as well as customs as well as international control institutions (inspection, verification, testing and certification), analyze the risk of all transactions relating to the goods to be imported and carry out selective verifications on this basis concerning the nature of the goods.

Green logistics
With the resulting ecological awareness, the concept of sustainable logistics or green logistics. Reduce the environmental footprint of a product throughout its life cycle.
This approach applies to many stages of the supply chain. For example:
– packaging design
– transport: ecological interest of rail and maritime compared to road transport
– Warehouse design according to standards
– Return logistics to ensure product recycling
– etc.
It is therefore a question of having an environmental reflection from cradle to grave, from the extraction of raw materials to dismantling and recycling at the end of life.
This concern is also motivated by the following main factors:

. Compliance with increasingly stringent government environmental regulations;
. Increased logistics costs;
Access to the market becomes restricted if the company does not go green;
. Improve the image of the company and gain a competitive advantage.


Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

WeCreativez WhatsApp Support
Notre équipe de support client est là pour répondre à vos questions. Demandez-nous n'importe quoi!
👋 Hi, comment puis-je aider?